Concept glace à la ferme

Auvergne France

+33 4 71 50 47 40

Prendre un rdv téléphonique

Lun - Vend: 9:00 - 16:30

Heure ouverture bureau

Choisir son Matériel Glacier pour la Glace à la Ferme : Guide Complet pour Débutants

Passez au niveau supérieur

Des livres pour changer de vie
5/5 - (1 vote)

Produire du lait est une chose, mais avez-vous déjà pensé à aller plus loin ? En tant qu’agriculteur, vous possédez une ressource précieuse : le lait. Il est indéniable que sa vente peut être rentable, mais ceux qui en tirent le plus de bénéfices sont souvent ceux qui le transforment. Les laiteries et les transformateurs ont longtemps été les principaux bénéficiaires de cette valeur ajoutée, mais pourquoi ne pas changer la donne ? Pourquoi ne serait-ce pas vous, l’agriculteur, qui valoriserait ce précieux liquide blanc ?

L’un des moyens de valoriser votre lait est la transformation en produits dérivés comme le yaourt, le fromage, et bien sûr, la glace. Le marché de la glace artisanale, en particulier, offre d’énormes opportunités. Non seulement cela permet de diversifier vos sources de revenus, mais cela vous donne également l’occasion de contrôler toute la chaîne de valeur, de la vache au consommateur.

Et tout commence par un choix crucial : le matériel. Dans cet article, nous allons explorer les différentes considérations pour choisir le bon matériel de glacier lorsque vous décidez de vous lancer dans la production de glace à la ferme. De l’évaluation des besoins à l’investissement financier, en passant par les critères techniques, vous trouverez ici un guide complet pour vous orienter dans cette décision essentielle. Pour la formation glace à la ferme contactez nous via le formulaire

I. Contexte : La Glace à la Ferme

1.1 Qu’est-ce que la glace à la ferme ?

La glace à la ferme n’est pas simplement une autre variante de la glace que vous trouvez dans les rayons de supermarché ou chez votre glacier préféré. Il s’agit d’un produit artisanal fait directement à partir du lait produit à la ferme. En contrôlant tout le processus de production, de la traite à la congélation, vous avez une maîtrise totale sur la qualité et la saveur de votre glace. Et quoi de plus authentique que de savoir que la glace que vous dégustez a été fabriquée avec le lait d’un élevage local et durable ?

1.2 Pourquoi c’est une opportunité à ne pas négliger

L’opportunité économique derrière la glace à la ferme est immense et va bien au-delà d’un simple complément de revenu. Parlons chiffres. Habituellement, le lait vendu en gros peut rapporter autour de 0,50 € le litre. Mais une fois transformé en glace, ce même litre de lait peut se vendre en gros à environ 10 € le litre, soit une valorisation en facteur 20 !

Mais ce n’est pas tout. Si vous choisissez la vente au détail, par exemple sur les marchés de producteurs, les foires, ou même dans votre propre boutique à la ferme, le prix peut monter jusqu’à 45 € le litre. C’est presque un facteur de valorisation de 100 par rapport à la vente simple de lait !

Ces chiffres ne sont pas à prendre à la légère. Ils représentent une opportunité unique de maximiser vos revenus tout en valorisant votre travail et en proposant un produit de qualité supérieure qui saura séduire les consommateurs.

II. Spécificités du Matériel pour la Glace à la Ferme

2.1 Le choix du matériel : plus simple qu’il n’y paraît

La première question que se posent beaucoup d’agriculteurs intéressés par la transformation laitière, c’est : “Quel matériel ai-je besoin pour me lancer dans la fabrication de glace à la ferme ?”. Si cela peut sembler compliqué de prime abord, sachez que c’est en fait assez simple. Le matériel nécessaire pour la production de glace à la ferme est sensiblement le même que celui que vous utiliseriez si vous ouvriez un glacier en ville. Et oui, de plus en plus d’agriculteurs ouvrent même leurs propres glaciers, c’est dire l’ampleur de cette tendance !

Voir aussi   Réduire la dépendance aux intermédiaires : comment la valorisation du lait à la ferme peut booster votre marge

Alors, de quel équipement avez-vous besoin ? Voici la liste :

  • Un pasteurisateur pour traiter le lait et éliminer les bactéries nocives.
  • Une turbine à glace professionnelle pour transformer votre préparation en une glace onctueuse.
  • Un homogénéisateur pour briser les globules gras du lait, ce qui contribue à l’uniformité et à la douceur de la glace.
  • Un surgélateur pour abaisser rapidement la température de votre glace et la conserver dans les meilleures conditions.
  • Une armoire de stockage pour garder votre glace à la bonne température jusqu’à sa vente.
  • Une table de travail et une balance pour la préparation et le conditionnement de votre produit.

Et voilà ! Avec ce matériel de base, vous êtes prêt à vous lancer dans cette aventure gourmande et lucrative.

2.2 L’importance du choix du matériel pour la qualité du produit final

Ne sous-estimez pas l’impact du choix du matériel sur la qualité de votre glace. Chaque élément a son importance. Le pasteurisateur, par exemple, assure que votre lait est exempt de bactéries et de germes, ce qui est crucial pour la sécurité alimentaire. L’homogénéisateur et la turbine à glace professionnelle jouent un rôle direct dans la texture et la saveur de votre glace. Le surgélateur et l’armoire de stockage garantissent que votre produit restera dans des conditions optimales jusqu’à ce qu’il soit vendu.

Investir dans du bon matériel n’est pas seulement un choix judicieux pour la qualité de votre produit, mais aussi pour votre réputation en tant que producteur. Après tout, une glace délicieuse et bien faite sera votre meilleure publicité !

III. Critères de Sélection du Matériel

3.1 Volume de production

Avant d’investir dans du matériel pour votre atelier de glace à la ferme, il est primordial de bien évaluer vos besoins en termes de volume de production. La capacité de votre pasteurisateur, de votre turbine à glace, et de vos autres équipements doit être en adéquation avec la quantité de glace que vous prévoyez de produire. N’oubliez pas que sous-dimensionner ou surdimensionner vos équipements peut avoir un impact sur l’efficacité globale de votre entreprise.

3.2 Performance et efficacité

La performance et l’efficacité de votre matériel ne sont pas à négliger. Il ne s’agit pas seulement d’acquérir des machines qui fonctionnent, mais de choisir des équipements qui font le travail rapidement et correctement. Ceci est particulièrement important pour la turbine à glace, qui doit être capable de créer une texture lisse et homogène, ainsi que pour le pasteurisateur, qui doit garantir un traitement sûr et efficace du lait. N’hésitez pas à lire des avis et à consulter des experts avant de faire votre choix.

3.3 Entretien et durabilité

Enfin, gardez à l’esprit que le choix d’un équipement ne s’arrête pas à l’achat. L’entretien et la durabilité sont deux autres critères importants à considérer. Vous voulez des machines qui durent dans le temps et qui nécessitent peu d’entretien pour ne pas vous retrouver avec des frais inattendus ou des temps d’arrêt de production. Vérifiez les garanties, les conditions de service après-vente, et les options d’entretien avant de vous décider. Une machine fiable et durable est un investissement rentable sur le long terme.

IV. Budget et Investissement

4.1 Comment estimer les coûts initiaux et les frais de fonctionnement

L’une des premières étapes dans la planification de votre projet de glace à la ferme est d’estimer les coûts initiaux et les frais de fonctionnement. Ce n’est pas seulement le coût du matériel qui doit être pris en compte, mais aussi les dépenses liées à la maintenance, à l’énergie, aux fournitures et même aux salaires si vous prévoyez d’embaucher du personnel. Un plan financier détaillé vous permettra d’avoir une meilleure idée de la viabilité du projet.

Voir aussi   Cultiver ses propres ingrédients pour la crème glacée de la ferme

4.2 Les options de financement spécifiques à l’agriculture

Il existe plusieurs moyens de financer votre projet, notamment des prêts spécifiques à l’agriculture, des subventions, ou même des partenariats. Renseignez-vous sur les possibilités offertes par les institutions financières locales et les organismes d’aide au développement agricole. Ces options de financement sont souvent conçues pour aider les agriculteurs à diversifier leurs activités et à investir dans des projets innovants.

4.3 Exemple de budget pour du matériel glacier

Pour vous donner une idée des coûts, voici un exemple de budget pour du matériel glacier complet avec une capacité de production de près de 200 litres de glace par jour :

  • Pasteurisateur à glace : entre 17 000 et 20 000 € pour une production de 30 litres de mix à glace toutes les 90 minutes.
  • Turbine à glace pro avec une cuve de 10 litres : environ 9 200 €.
  • Homogénéisateur : environ 700 €.
  • Surgélateur : environ 4 000 €.
  • Armoire de stockage de la glace : environ 2 000 €.

Le coût total tourne donc autour de 33 000 à 36 000 €. Si on essaie de calculer le ROI (Retour sur Investissement) avec une capacité de production de 200 litres de glace à 10 € le litre, vous pourriez potentiellement générer 2 000 € de revenu par jour. Évidemment, ces chiffres sont indicatifs et dépendent de plusieurs facteurs comme la demande, la saisonnalité, et les coûts opérationnels, mais ils donnent une bonne base pour évaluer la rentabilité du projet.

4.4 La Saisonnalité

Contrairement aux idées reçues, la glace se consomme toute l’année. Certes, il y a un pic de consommation durant l’été, mais la glace à la ferme, surtout en vente en gros, est une affaire qui dure toute l’année. Que ce soient des bûches de Noël, des pots de glace pour consommation domestique, ou des vacherins, il y a une demande constante.

Pour vous donner une idée du marché potentiel, la consommation moyenne de glace en France est de 5,5 litres par an et par habitant. Donc, dans un village de 1 000 habitants, cela représente une consommation totale de 5 500 litres de glace par an. Je ne dis pas que tout le monde dans le village va acheter votre glace, mais le gâteau est suffisamment gros pour que vous y trouviez votre part. Si vous produisez une glace de qualité et développez une stratégie de vente efficace, vous avez un avenir très prometteur devant vous.

V. Conseils d’Un Expert de la Glace à la Ferme

5.1 Meilleures pratiques pour choisir votre matériel: Lorsqu’il s’agit de choisir votre matériel, la qualité et la provenance sont deux éléments cruciaux à considérer. Opter pour du matériel français peut vous offrir des avantages indéniables, tels qu’un accès facile aux pièces de rechange et un service après-vente fiable. En outre, acheter en circuit court non seulement soutient l’économie locale, mais peut aussi s’avérer plus rentable. En effet, en évitant les intermédiaires qui sont souvent taxés par l’État, vous réduisez les coûts cachés qui peuvent faire grimper le prix final du matériel. En somme, mieux vaut s’approvisionner directement auprès d’un fabricant français pour obtenir un meilleur rapport qualité-prix.

5.2 Importance de la formation et du support technique: Une fois que vous avez votre matériel, il est essentiel de savoir comment l’utiliser correctement. Ne sous-estimez pas l’importance d’une formation de qualité et du support technique pour maximiser la longévité et l’efficacité de votre équipement. Un accompagnement professionnel peut vous aider à résoudre rapidement les problèmes éventuels et à optimiser votre production, ce qui, à long terme, augmentera la rentabilité de votre entreprise.

Voir aussi   Fabrication de glace artisanale à la ferme

VI. Écueils à Éviter

6.1 Les erreurs fréquentes lors du choix du matériel: Il est facile de se laisser séduire par des machines apparemment bon marché ou par des fonctionnalités qui semblent alléchantes mais qui s’avèrent inutiles pour votre production spécifique. Il est crucial de faire un choix éclairé, en tenant compte de vos besoins réels en matière de volume, d’efficacité et de qualité du produit final.

6.2 L’importance du service après-vente et des garanties: Ne négligez pas ce critère. Un bon service après-vente peut faire toute la différence en cas de problème technique. Assurez-vous que le fabricant offre une garantie solide et un support technique fiable. Cela peut vous éviter bien des maux de tête et des coûts supplémentaires à long terme.

6.3 L’occasion, la fausse bonne idée: En tant que constructeur de machines à glace, je vois régulièrement des machines d’occasion mises en vente avec des mentions telles que “presque pas servi”. Soyez très prudent avec ces offres. J’ai même déjà vu une machine que nous avions initialement vendue d’occasion être revendue quelques années plus tard avec la mention “presque pas servi”. Ce genre de situation devrait vous inciter à la prudence. Une machine “peu utilisée” peut en fait dissimuler des problèmes d’usure ou de maintenance négligée. Mieux vaut s’en tenir à un achat direct chez un fabricant de confiance.


FAQ : Tout ce que vous devez savoir pour bien choisir votre matériel de glacier à la ferme


Q1 : Dois-je absolument choisir un pasteurisateur pour faire de la glace à la ferme ?

Oui, le pasteurisateur est essentiel pour garantir la qualité et la sécurité alimentaire de votre glace. Il permet de pasteuriser le mélange avant la congélation, ce qui est crucial pour éliminer les bactéries et améliorer la texture et la saveur de la glace.


Q2 : Quelle est la capacité de production minimale nécessaire pour être rentable ?

Cela dépend de nombreux facteurs tels que la demande, les coûts et le prix de vente. Cependant, avec un équipement permettant une production de 200 litres par jour à un prix de vente de 10 € le litre, vous avez déjà une base solide pour démarrer.


Q3 : Dois-je obligatoirement acheter du matériel français ?

Non, ce n’est pas obligatoire. Cependant, l’achat de matériel français peut vous offrir des avantages tels que la disponibilité rapide des pièces de rechange, et la possibilité d’acheter en circuit court, ce qui peut réduire les coûts.


Q4 : Est-ce que la formation et le support technique sont vraiment nécessaires ?

Absolument. Une bonne formation vous permettra de maîtriser rapidement votre matériel et d’éviter des erreurs coûteuses. Le support technique est également crucial pour résoudre les problèmes rapidement et garantir une production continue.


Q5 : Puis-je acheter du matériel d’occasion ?

L’achat de matériel d’occasion est possible mais comporte des risques. Il est préférable d’acheter du matériel neuf avec une garantie, ou de s’assurer de la provenance et de l’état du matériel d’occasion. Méfiez-vous des offres trop alléchantes ou des machines vendues avec la mention “presque pas servies”.


Q6 : Quels sont les coûts cachés que je dois anticiper ?

En plus du coût initial de l’équipement, pensez aux coûts d’entretien, aux pièces de rechange, et aux coûts énergétiques liés à la production et à la conservation de la glace.


Q7 : La glace à la ferme se vend-elle réellement toute l’année ?

Oui, contrairement à une idée reçue, la glace se vend toute l’année. Bien sûr, l’été est la saison haute, mais la demande pour des produits comme des bûches glacées, des pots et des vacherins demeure soutenue toute l’année.

Pensez à noter l'article s'il vous a plu, en haut de la page.

Laisser un commentaire